Les Sentiers obscurs de Karachi

Truc

Anne-Marie Métailié

  • Conseillé par (Libraire)
    24 novembre 2022

    Une remarquable enquête-fiction !

    Olivier Truc mêle passionnante fiction et remarquable travail d’enquête concernant l’attentat du 8 mai 2002 à Karachi, au Pakistan, qui a coûté la vie à quatorze personnes, dont onze ingénieurs et techniciens français de la DCN de Cherbourg. Ces employés de la DCN participaient à la construction d’un sous-marin, un des trois que la France avait promis de livrer au Pakistan.
    Aujourd’hui, à Cherbourg, de nombreuses victimes de l’attentat, ainsi que leurs familles portent encore les stigmates de la tragédie qui s’est produite vingt ans auparavant.
    Quelques jours avant la commémoration de l’attentat, Jef Kerral, un jeune journaliste cherbourgeois ayant grandi dans ces souvenirs pesants, se rend à Karachi, afin de rencontrer les rescapés qui pourraient témoigner et tenter de découvrir tout ce qui leur a été caché par le gouvernement français et les services secrets pakistanais.


  • Conseillé par
    8 novembre 2022

    Après le froid des enquêtes de la police des rennes et son formidable Le cartographe des Indes boréales, plutôt basé dans des régions frisquettes elles-aussi, Olivier Truc change de climat et nous emmène au Pakistan, en avril/mai, en pleine chaleur à peine supportable. C'est l'occasion pour lui d'aborder cet attentat contre les ingénieurs français de la DCN et de parler des victimes oubliées et d'une enquête qui n'avance pas, qui n'a toujours pas de réponses claires à leur apporter. Le versant politique sera une condamnation pour François Léotard et une relaxe pour Balladur. "Quelle mascarade ! Quand tu penses que tout le monde ressort libre... Quelle claque pour ceux qui sont morts, pour les blessés, pour les familles !" (p.67)

    A Karachi, Jef est très surveillé notamment par un colonel des services secrets, et Sara la lieutenante ne peut pas l'aider comme il le voudrait : être une femme libre, au Pakistan, qui rencontre un étranger est très mal vu. Néanmoins, et en prenant des risques Jef avance et Olivier Truc nous enfonce dans les ruelles de Karachi, parle du quotidien des habitants qui vivent dans ce "pays de mollahs et de militaires aux pouvoirs exorbitants, mais aussi un pays qui nourrit des Habib Jalib." (p.212) Habib Jalib, poète ourdou, dissident et vagabond cité par l'auteur comme d'autres poètes ourdous qui servent de moyen de communication à Jef et Sara. Olivier Truc raconte ce pays à la fois violent, dur et dans lequel la poésie est très présente, qui repousse par sa violence autant qu'il attire par sa culture.

    C'est donc un roman noir dans lequel on ne verra pas l'auteur sortir une résolution de son chapeau. Il échafaude, il récapitule, il relate et décrit le contexte de l'attentat et des lieux vingt ans plus tard. En cela, il est assez original, se démarquant des romans avec crime, enquête et arrestation des coupables. Il faut y ajouter le Pakistan qui est un pays que j'ai peu souvent rencontré dans mes lectures et le talent de l'auteur pour raconter des histoires, pour insérer de la fiction dans la réalité pour qu'icelle soit davantage diffusée, notamment si elle se déroule loin de chez nous... "La loi du mort-kilomètre... [...] Une espèce de loi non écrite du journalisme. On écrit d'abord sur ce qui se passe devant sa porte. Un attentat à Karachi avec 50 morts aura autant de place qu'une agression au couteau à Heidelberg que la voisine qui se tord le pied en traversant la route à cause d'un trou pas réparé par la voirie." (p.229)


  • Conseillé par (Libraire)
    3 novembre 2022

    Perdez-vous dans les ruelles du bazar de Karachi, tendez l'oreille pour entendre les conversations murmurées dans les arrières-boutiques et découvrez la poésie pakistanaise et les messages qu'elle transporte ... Le tout dans un polar rondement mené ! Mieux qu'un guide de voyage ...


  • Conseillé par (Libraire)
    24 octobre 2022

    Une vérité étouffée

    De Cherbourg à Karachi, ce captivant thriller géopolitique savamment orchestré conduit hors des sentiers battus sur le chemin d'une vérité par trop étouffée. Rythmé, inventif, original, le dépaysement est absolu.

    Jeune journaliste local du Cotentin, Jef Kerral est marqué depuis l'enfance par l'attentat de Karachi qui, en 2002, a coûté la vie à 14 personnes dont 11 techniciens français de la Direction des construction navales qui travaillaient à la mise au point d'un sous-marin acheté par le gouvernement pakistanais. Ce terrible événement a provoqué une brouille incompréhensible entre son père, Claude, collègue de ces victimes et son meilleur ami, Marc, rescapé de l'attentat que Jef admire. Alors que les commémorations des 20 ans du drame se profilent, avec leur cortège d'officiels et d'hypocrisies, Jef est lassé de couvrir les fêtes locales du cidre et plus encore de l'étouffement de la vérité qui asphyxie les victimes et empoisonne les vies de tous. Il se rend à Karachi sur la piste pakistanaise étonnement négligée par les enquêteurs à la recherche de Shaheen Ghazali, un officier ingénieur de la marine pakistanaise, homme loyal et droit qui se bat depuis 20 ans pour que la vérité éclate mais qui ne donne plus signe de vie. Dans l'effervescence et le labyrinthe de Karachi, où le danger guette et menace à chaque coin de rue, Jef trouve le soutien de Sara, jeune lieutenante de la marine pakistanaise. Mais le chemin de la vérité peut-il sortir des sentiers obscurs de Karachi ? Olivier Truc mène un thriller géopolitique haletant aux personnages attachants. Comme Jef, ce localier devenant grand reporter, il va là où les autres ne vont pas, déplace le regard, ouvre les yeux sur un système infernal de pressions et de corruptions face auquel des hommes et des femmes courageuses n'ont parfois, entre révolte et résignation, d'autre refuge que la poésie pour résister et pour échappatoire les corridors et arrière-cours d'improbables et hallucinantes boutiques de livres, lieux de scènes fascinantes.


  • Conseillé par
    7 octobre 2022

    Tous les ingrédients du roman noir sont là ! Le suspens et la résolution d’une intrigue. Mais en plus, c’est les dessous du journalisme que Olivier Truc nous décrit aussi. L’écrivain suggère que ce qu’un article de presse ne peut pas dire, la littérature peut s’en emparer. Et, Les sentiers obscurs de Karachi le réussissent parfaitement !
    La suite ici
    https://vagabondageautourdesoi.com/2022/10/07/olivier-truc/